Blog

3 façons de s’assurer de la performance des applications dès le déploiement

La mise en place d’une nouvelle application critique comme un ERP est un objectif essentiel pour un CIO ! Il y a beaucoup d’enjeu du point de vue de l’investissement financier et de la visibilité.

Tout dysfonctionnement pendant la phase de déploiement peut avoir un impact sur l’adoption par les utilisateurs et ralentir les avantages métier de la nouvelle application. Assurer un bon fonctionnement dès le premier jour est la clé pour l’équipe informatique.

Quelle peut être la contribution de l’équipe infrastructure à ce succès?

Quels sont les problèmes que vous pouvez rencontrer?

Les sources de défaillance potentielles dans le déploiement d’une application sont nombreuses. Le niveau de visibilité que vous avez pendant la préparation et la phase de déploiement guidera la vitesse à laquelle vous identifierez un problème et le résolverez.
Votre niveau de visibilité aura donc un impact direct sur votre capacité à livrer en temps et avec succès. 

Que voulez-vous éviter?

  • Erreurs applicatives,
  • Temps de réponse excessivement longs,
  • Mauvaise transmission au travers du réseau.

Et avant tout, vous souhaitez éviter la situation où les utilisateurs finaux signalent un problème dont vous ne pouvez pas identifier rapidement la cause et solutionner en quelques heures.

Comment pouvez-vous vous préparer?

Les premières choses que vous voulez préparer en tant qu’équipe d’infrastructure / informatique sont :

  • Être informé du déploiement de l’application bien à l’avance,
  • Être intégré dans les phases d’ essai et de pré-production,
  • Obtenir une visibilité suffisante pour préparer une architecture permettant d’accéder à l’application de façon adéquate,
  • Avoir suffisamment de visibilité pour déterminer rapidement ce qui ne fonctionne pas comme attendu (au cas où cela se produit) lors du déploiement de l’application.

Examinons les critères et les données clés dont vous avez besoin pour cette préparation.

1. Comprendre le profil de l’application et les critères de performance

Avant même que votre application ne commence à être utilisée, il y a des informations que vous devez collecter afin de vous assurer que l’accès de vos utilisateurs finaux se fera de façon satisfaisante :

  • Capacité réseau requise :
    • Pour chaque utilisateur, quelle est la bande passante requise pour accéder à l’application ?
    • La bande passante varie-elle selon le profil de l’utilisateur ?
    • Avons-nous suffisamment de bande passante en place pour assurer une performance d’application suffisante ?
  • Critères de performance :
    • Qu’est-ce qui conditionne l’expérience de l’utilisateur final ?
    • Quelle partie du temps de réponse de la transaction est liée au traitement par le serveur par rapport aux transferts de données ?
    • Par quel facteur, la performance du réseau peut-elle améliorer / influencer la livraison de l’application ?

Ces critères de performance peuvent vous aider à:

  • Dimensionner votre réseau de façon appropriée.
  • Identifier les bonnes solutions d’optimisation de la livraison des applications (et évitez de perdre du temps et de l’argent sur celles qui ne seront pas utiles).

En fonction des données recueillies, vous pouvez prendre les bonnes décisions :

  • Ne « rien faire » (si rien n’est nécessaire et économisez votre budget),
  • Investir dans l’optimisation des applications elles-mêmes (optimisation du temps de traitement du serveur et de la taille des réponses applicatives),
  • Investir dans l’optimisation du réseau (compression, priorisation);
  • Trouver d’autres façons d’accéder à l’application (ex : client léger).

2. Identifier et corriger les défauts et les goulots d’étranglements dès la pré-production

En pré-production, vous devez surveiller les phénomènes suivants :

  • Lenteurs
    • Quand le serveur frontal répond-il plus lentement ?
    • Pour quelles transactions et requêtes avez-vous des réponses lentes ?
  • Erreurs applicatives
    • Pour quelles transactions recevez-vous des erreurs ?
  • Goulots d’étranglement et traitements lents
    • Vous voudrez probablement également surveiller les transactions de back-end (base de données, serveurs de fichiers, etc.).

En ayant une visibilité sur tout cela, vous pourrez partager les problèmes, construire un correctif et valider le bon fonctionnement de l’application avant qu’il ne soit disponible à tous les utilisateurs finaux.

3. Surveiller l’expérience de l’utilisateur final dans la phase de montée en charge

Le comportement de l’application peut varier en fonction de:

  • La charge,
  • La localisation des utilisateurs finaux,
  • La connectivité entre les utilisateurs finaux et les datacenters.

Il est essentiel de garder l’application sous contrôle et de superviser l’expérience de l’utilisateur final pendant la phase de montée en charge afin de :

  • Identifier les problèmes de dimensionnement apparaissant à un niveau de charge donné
  • Identifier les problèmes propres à une localisation des utilisateurs donnée

Grâce à cette surveillance continue, vous pourrez garantir des délais de résolution courts et maintenir la confiance des utilisateurs finaux dans l’application, de même que celui de votre équipe dans sa collaboration avec l’équipe Applications.