Group S, grand groupe social pour employeurs et indépendants, propose un multiservice en gestion sociale et ressources humaines, au travers d’un secrétariat social, une caisse d’assurances sociales pour indépendants, une caisse d’allocations familiales et un large éventail de services RH.
Son siège est situé à Bruxelles et ses 900 collaborateurs sont répartis sur plus de vingt-cinq sites en Belgique. L’informatisation de ses services joue un rôle crucial dans leur amélioration et la communication avec l’ensemble de ses clients.

Pourquoi avoir choisi Performance Vision (PV)?

Nous sommes utilisateurs de solutions PerformanceVision depuis de nombreuses années. Notre collaboration remonte à 2011, année où nous avions investi dans une appliance APS- 1000 visant à effectuer des diagnostics ponctuels sur nos réseaux internes.  Cette première expérience nous a donné entière satisfaction.

Cependant l’infrastructure IT de Group S a connu un développement important depuis cette période: l’infrastructure a considérablement grandi, les applications connectées sont maintenant au cœur de la relation que nous entretenons avec nos clients et nos utilisateurs ne sont plus seulement internes. La conséquence la plus frappante est que la bonne livraison de nos applications est maintenant bien plus critique et que toute dégradation doit, sinon être évitée, du moins résolue dans les plus brefs délais.

En 2015, nous nous sommes donc fixé comme objectif de renouveler nos outils afin de:

  • Résoudre plus rapidement tout problème remonté par nos utilisateurs (ce qui implique de surveiller en continu les applications critiques) ;
  • Proactivement surveiller les performances et mettre en œuvre des opérations de nettoyage et d’optimisation de notre infrastructure, afin d’éviter toute dégradation sensible pour les utilisateurs.

Quelles solutions avez-vous envisagées?

Bien entendu, au moment où nous avons envisagé cet investissement, nous avons analysé les offres principales du marché et pas uniquement la solution PerformanceVision en place depuis 4 ans.

Nous avons analysé des solutions alternatives. Nous nous sommes rendus compte qu’afin de rendre le même service, les autres solutions nécessiteraient bon nombre de modules et d’appliances (pour couvrir les aspects réseau, expérience utilisateur et transactions applicatives couverts avec PerformanceVision). Les conséquences en termes de complexité, de ressources nécessaires et de coût nous ont très vite amené à abandonner l’étude de ces autres solutions.

Enfin, nous nous sommes rendus compte que certaines fonctionnalités clés pour nous (comme l’analyse transactionnelle en temps réel des flux de stockage et de transfert de fichiers) n’étaient tout simplement pas présentes dans certains produits concurrents. Enfin, la possibilité de mettre en œuvre ces fonctionnalités sur un réseau 10Gbps à un coût abordable, permet d’adopter une vision grand-angle de notre infrastructure et non de fonder notre approche de la performance selon les limites dictées par le coût d’une solution.

In fine, nous avons donc naturellement choisi d’upgrader les appliances PerformanceVision, dont les fonctionnalités et l’utilisabilité enthousiasment mon équipe!

Les fonctionnalités et l’utilisabilité de PerformanceVision enthousiasment mon équipe!

Comment utilisez-vous Performance Vision?

Nous avons deux utilisations principales :

  • Diagnostics: en cas de plaintes utilisateurs, PerformanceVision scrute l’ensemble des flux critiques sur notre réseau et nous permet de visualiser en quelques clics l’historique des performances utilisateurs et de comprendre rapidement s’il y a eu une dégradation, quels utilisateurs ont été impactés, pour quelles transactions et quelle était l’origine de la dégradation;
  • Campagnes d’optimisation: pour des services / applications, qui sont critiques pour nos utilisateurs, nous menons des campagnes d’optimisation ; cellesci consistent à identifier les défauts de configuration, les comportements inattendus ou les erreurs afin de permettre à l’ensemble des groupes impliqués dans la livraison de l’application (réseau, système et développements) de prendre les mesures nécessaires pour améliorer de façon proactive les performances ressenties par les utilisateurs.

A titre d’exemple, la qualité de l’accès au cluster bureautique a, pour les utilisateurs internes de Group S, un impact direct sur leur productivité. En cas de ralentissement, c’est plus de la moitié des utilisateurs qui serait impactée dans l’exécution de ses tâches quotidiennes. D’un point de vue technique, ce cluster est soumis à une charge gigantesque et utilisé de façon croissante, avec une utilisation superposée d’utilisateurs directs et d’applications.

Le fait d’identifier des points d’amélioration peut se traduire tout autant par un gain de productivité métier (par exemple, des temps de logins raccourcis) que par des économies d’infrastructure (en repoussant des investissements rendus non nécessaires par les optimisations effectuées).

Détecter un problème avec PerformanceVision requiert en fait nettement moins de temps que la rédaction d’un email communicant son existence à une autre équipe ! Une fois le problème identifié et les mesures correctrices / amélioratrices mises en œuvre, nous effectuons le suivi et validons l’amélioration de performance avec PerformanceVision »

Mario Oosters, responsable réseau de Group S ajoute : « Suite à la mise en place de l’upgrade, il aura fallu moins d’une semaine, intégration comprise, pour identifier de nombreuses sources d’optimisation de notre cluster :

  • Détection de différentes surcharges réseau ;
  • Identification de flux vidéos exploitant des canaux non optimisés ;
  • Identification de requêtes DNS inutiles ; Identification de requêtes DHCP redondantes telles que des demandes WPAD ;
  • Détection de requêtes LDAP inutiles.

Il est évident que ces campagnes, qui se traduisent pour les utilisateurs par une absence de dégradation de performances, ne sont pas réalisables sans un outil tel que PerformanceVision.

Après quelques mois d’utilisation de la solution, quel bilan dressez-vous?

Nous voulons continuer ce travail d’optimisation et collaborer de façon étroite avec les équipes applicatives pour améliorer notre efficacité et la qualité du service rendu aux utilisateurs. Nous avons déjà aujourd’hui des dizaines de points d’amélioration en cours de traitement. Nous souhaitons adopter la même démarche pour des applications métier disponibles au travers d’Internet.

Détecter un problème avec PerformanceVision requiert en fait nettement moins de temps que la rédaction d’un email communicant son existence à une autre équipe!