Comment ça marche

Les sources de données

N’importe où, à n’importe quel moment.

SkyLIGHT™ PVX analyse le trafic réseau et mesure l’utilisation qui en est faite, les performances, l’expérience ressentie par l’utilisateur final et les transactions d’applications échangées sur des réseaux, qu’ils soient matériels, virtuels, dans le cloud ou de type SDN (Software-Defined Networks).

Les solutions SkyLIGHT PVX fonctionnent entièrement sans agent et n’ont pas d’impact sur les réseaux de production. Il n’y a rien à installer, ni sur les serveurs, ni sur les clients.

Le déploiement est particulièrement simple car il ne nécessite ni agents à déployer ni modifications de l’architecture réseau. Aucune interruption n’est générée lors de son intégration et aucun point de défaillance unique (SPOF) n’est créé sur le réseau. Nous préservons la sécurité de votre environnement informatique !

SkyLIGHT PVX analyse à la fois les flux Netflow et le trafic réseau basés sur la capture des paquets.

Dans la majorité des cas, SkyLIGHT PVX s’appuie sur deux mécanismes pour capturer le trafic réseau :

  • le miroir de port (communément appelé SPAN, avec ses variantes RSPAN et ERSPAN) ;
  • la capture du trafic via un boîtier TAP (Terminal Access Point).

La mise en place d’un miroir de ports est la méthode la plus couramment utilisée pour capturer le trafic. Il est peu coûteux, permet de la flexibilité en termes de quantité de trafic pouvant être capturée et est aisément configurable à distance.

Les TAP (Terminal Access Point) eux sont non intrusifs, indétectables et peuvent gérer des réseaux en full-duplex ou agréger les flux. Ils peuvent capturer l’ensemble des paquets (incluant les erreurs matérielles – MAC et médias) et fournir une visibilité complète, y compris pour les situations de congestion. Le plus souvent le TAP permet au trafic de passer même si celui-ci cesse de fonctionner ou subit une coupure électrique, minimisant ainsi les cas d’interruption du trafic.

Pour les environnements tels que de petits sites distants où la capture du trafic via le miroir de ports ou des TAP n’est pas possible, SkyLIGHT PVX permet également d’analyser les performances via les flux Netflow (v5 et v9). Lorsqu’un appliance n’est pas disponible ou désirable—par exemple, dans une succursale—le gestionnaire de paquets SkyLIGHT FBX (« packet broker ») virtualisé peut capturer des paquets à distance avec une module facilement enfichable.

La collecte des flux de données peut être effectuée facilement dans des environnements matériels, virtuels, mixtes ou hybrides, offrant ainsi une vue complète à 360° des performances dans tout type d’infrastructure informatique.